Actualités PlanckOn fête HFI à Grenoble
Actualités planck

On fête HFI à Grenoble

Vignette : On fête HFI à Grenoble

Mais pourquoi ?

Le défi technologique majeur de HFI, un instrument fonctionnant à 0.1 degré au-dessus du zéro absolu dans l’espace, c’est ici !

Suite à des discussions avec l’institut d’astrophysique spatiale au début des années 90, le système de dilution à cycle ouvert a été inventé  au Centre de recherche sur les très basses températures (CRTBT, maintenant intégré dans l’institut Néel), un laboratoire du polygone scientifique de Grenoble. L’expertise scientifique de cette équipe a ensuite été nécessaire tout au long des phases de construction et de test, des étalonnages et des procédures de mise en froid.

Ce n’est pas tout : cette dilution a été construite par Air Liquide, sur le site de Sassenage situé à quelques kilomètres de Grenoble. Les connections entre la recherche fondamentale et l’industrie sont parfois très fortes puisque le responsable du projet à Air Liquide avait fait sa thèse au CRTBT ! Ce projet exige des connaissances extrêmement pointues et spécifiques, ce n’est donc pas étonnant.

Ce n’est toujours pas tout : l’électronique de commande de la “boite à vannes” qui contrôle les débit d’hélium 3 et d’hélium 4 pour faire fonctionner le réfrigérateur à dilution a été conçu et testé au Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie, situé à une centaine de mètres du CRTBT. Dans ce même laboratoire, on a aussi conçu l’électronique de commande du réfrigérateur à 18 K qui sert aux deux instruments LFI et HFI.

Donc si HFI a parfaitement fonctionné pendant 29 mois, on peut féliciter les chercheurs, ingénieurs, techniciens, doctorants, post-doctorants qui ont “fait” cette partie de l’instrument. On ne doit bien-sur pas oublier tout de même que la conception et la construction de l’ensemble de l’instrument HFI, ça s’est passé en Europe et aux Etats-Unis, beaucoup en France et en particulier aussi à Orsay et Toulouse.

 

Une journée festive

 

Des Planckiens d'hier et d'aujourd'hui
Des Planckiens d’hier et d’aujourd’hui, d’Air Liquide, de l’Institut Néel et du LPSC rassemblés le 31 janvier 2012 pour célébrer la fin de l’instrument HFI.

Crédits : Cécile Renault

 

 

Pour en savoir plus :

Planck JuniorPlanck JuniorEspace EducatifJeuxPlanck ChronoMultimédias
  • Conférence
  • Cours Smoot/Binetruy
  • Planck dans le couloir de la station Montparnasse
Tous les médias
AGENCE DE COMMUNICATION - Canopée